Au menu cette semaine #1
21 février 2020

Au menu cette semaine #1

 

En février, faites face au temps frisquet avec une cuisine réconfortante : des plats mijotés, des légumes d’hiver, des recettes végétariennes « cocooning »… Idéale pour reprendre des forces et se régaler autour d’une belle table ! 

On mange quoi cette semaine? #1

 (cliquez sur le menu pour le télécharger en format PDF)

Lundi soir, épatez votre famille avec une quiche maison très simple. 

Confectionnez une pâte rustique avec un mélange de farine de blé tendre (120 g) et de sarrasin (80 g). Ajoutez un œuf entier, du sel et un trait d’eau. Pétrissez jusqu’à obtenir une boule homogène qui s’étalera avec facilité au rouleau à pâtisserie. Préchauffez le four à 180°C. Râpez une grosse patate douce et disposez-la sur le fond de tarte. Ajoutez un petit fromage de chèvre coupé en morceaux. Délayez ensuite dans un saladier deux cuillères à soupe de farine avec un trait de lait ou crème, ajoutez 5 œufs entiers, du sel, du poivre et de la muscade. Mélangez vivement et versez sur le fond de tarte. Parsemez en surface des noix grossièrement concassées et enfournez pour 40 minutes. Préparez une délicieuse vinaigrette avec une cuillère de miel et une autre de moutarde, du vinaigre balsamique et de l’huile de noix.   Dégustez la quiche bien dorée à la sortie du four avec une salade d’endives aux noix. Mmmm ! La tarte sera également excellente pour un repas froid sur le pouce.

 Mardi, place à un plat mijoté africain : le mafé ou maffé.

 Il peut se préparer avec tous types de viande mais il est particulièrement savoureux avec des joues de bœuf… Coupées en gros cubes et revenues dans un fait-tout avec de l’huile de coco ou d’arachide, les joues de bœuf vont prendre une belle couleur dorée. Ajoutez trois oignons hachés et une gousse d’ail écrasée pour les colorer également. Incorporez une petite conserve de coulis de tomate bio, un bon litre d’eau et assaisonnez. Laissez mijoter 30 minutes avant d’incorporer une botte de carottes coupées en morceaux ainsi que 150 g de pâte d’arachide délayée dans un peu d’eau. Poursuivez la cuisson 30 à 45 minutes. Servez le mafé de bœuf rehaussé d’une pincée de piment si vous en appréciez la saveur. Avec un riz parfumé, c’est un régal !

 Mercredi, optez pour un plat de pâtes aux sardines façon sicilienne. 

Un oignon doré dans une grande poêle huilée, quelques pignons de pin et raisins secs légèrement réhydratés : cette garniture s’associera à merveille avec des filets de sardine en conserve. Les tagliatelles seront cuites à part puis plongées dans la sauce pour être bien enrobées. Buon appetito !

 Jeudi soir, régalez-vous avec une bonne potée au chou !

 Plat d’hiver par excellence, la potée est encore meilleure réchauffée et peut se manger deux soirs de suite. Un chou vert, des légumes racines au choix (carottes, rutabagas, navets divers, pommes de terre), du porc demi-sel et des saucisses fumées, voilà les principaux ingrédients. Seules 30 minutes de préparation suffisent, la cuisson longue fera le reste... La potée au chou, ce n'est vraiment pas compliqué ! Il suffit de couper le chou en quatre gros morceaux, peler les carottes, navets et rutabagas puis les détailler en gros morceaux. Déposez dans une énorme cocotte la viande dessalée, le lard, un bouquet garni, cinq grains de poivre noir, un oignon piqué de trois clous de girofle ainsi que les légumes préparés auparavant. Seules les pommes de terre seront ajoutées plus tard. Couvrez d'eau à hauteur. Portez à ébullition et laissez cuire à couvert. Au bout de 2 heures, ajoutez 6 pommes de terre pelées et les saucisses fumées. Poursuivez la cuisson 30 minutes. C’est prêt ! La potée au chou pourra être servie, bien chaude avec de la moutarde, deux soirs de suite. Pensez à conserver le bouillon parfumé pour la soupe de dimanche !

Le week-end...

 Samedi midi, fêtez la Chandeleur avec des galettes bretonnes. 

Si les enfants aiment les garnitures classiques comme la fameuse complète « jambon-œuf-fromage », les adultes pourront se laisser tenter par des associations plus originales telles que « andouille et oignon ». Si vous avez un peu de temps, réalisez votre pâte maison en mélangeant très simplement farine de sarrasin avec du poivre, de la fleur de sel et l’eau.

Le soir, simplifiez-vous la vie avec un rôti de veau, version nature ou Orfoff selon votre préférence. Avec une purée de pois cassés, c’est un plat familial savoureux… 

Commencez par laisser le rôti à température ambiante puis lancez-vous dans la cuisson des pois cassés : pour cela, placez 500 g de pois cassés dans une cocotte, mouillez à hauteur et salez. Faites cuire à petits bouillons durant 1 heure. Pendant ce temps, coupez un oignon et quelques champignons. Disposez-les dans un plat autour du rôti. Versez un trait d’huile sur l’ensemble, assaisonnez puis direction le four ! Comptez 30 minutes de cuisson à 200°C par 500 g de viande. Lorsque les pois cassés sont cuits, mixez-les à l’aide d’une girafe (mixeur plongeant) avec quelques morceaux de beurre. Régalez-vous !

 Dimanche midi, succombez au traditionnel poulet rôti avec une petite touche sucrée salée :

quelques morceaux de coings, de pommes et d’oignons autour de la volaille transformeront la recette ! Avec des pommes de terre sautées ou une poêlée de haricots verts à l’ail, ce sera un repas dominical parfait et pas trop chronophage…

Le soir, préparez une dînette légère avec une bonne soupe de légumes maison. 

Cuisez vos légumes de saison favoris dans le bouillon de la potée : courge, carottes, navets, poireaux voire même restes de purée de pois cassés. Mixez finement les légumes et savourez votre soupe bien chaude. Les restes de poulet du midi pourront être grignotés froids avec des chips Herbes de Provence et tomate. Bon appétit et bonne semaine !

 

Viandes origine 100% française
Viandes origine 100% française
Respect de la chaîne du froid
Respect de la chaîne du froid
Avis clients certifiés
Avis clients certifiés
Livraison rapide 48h
Livraison rapide 48h
Paiements 100% sécurisés
Paiements 100% sécurisés
Accéder au formulaire